Cet article date de plus de sept ans.

Hong Kong : les manifestants divisés sur leur retrait de sites occupés

Le démantèlement des barricades a commencé autour du siège du gouvernement de Hong Kong pour permettre le retour au travail des fonctionnaires. Mais d'autres manifestants sont revenus sur le site.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les étudiants bloquaient depuis plusieurs jours l'accès au siège du gouvernement © MAXPPP)

Un "geste" pour permettre le retour au travail des fonctionnaires. C'est ainsi qu'un porte-parole étudiant avait justifié le démantèlement de cette première barricade. Ce dimanche, seules quelques centaines de personnes étaient encore présentes à l'Admiralty, près du siège du pouvoir local, devenu le point de ralliement de la contestation. 

Le démantèlement des barricades a commencé autour du siège du gouvernement, récit de Philippe Reltien
écouter

 

Regroupement dans le quartier financier

Mais ce début de démantèlement n'est pas accepté par tous. Ainsi d'autres manifestants sont revenus sur des sites abandonnés dimanche soir, quelques heures avant l'expiration d'un ultimatum gouvernemental, certains estimant n'avoir obtenu aucune concession sur leurs revendications.

Les chefs de file du mouvement pro-démocrate de Hong Kong ont en fait appelé dimanche leurs partisans présents sur différents sites de mobilisation à se regrouper dans le centre du quartier financier de la ville, dans le quartier d'Admiralty.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.