Orly : un homme abattu après avoir dérobé l'arme d'un militaire

Les faits se sont déroulés au premier étage du terminal Sud à Orly (Val-de-Marne) ce samedi 18 mars au matin. Un homme qui venait de subtiliser l'arme d'un militaire a été abattu par les forces de sécurité.

France 2

Il est 8h30 ce samedi 18 mars au matin quand un homme attaque des militaires de l'opération Sentinelle dans le terminal Sud de l'aéroport d'Orly dans le hall 1 (Val-de-Marne). L’homme s'approche de quatre militaires en patrouille dans l'aérogare, un lieu accessible à tous et s'en prend à l'un d'entre eux, une femme. Certains passagers ont vu toute la scène. "J'ai vu des militaires qui tenaient en joue une personne et là y avait une personne qui tenait la militaire en otage, c'était une femme, il lui tenait le bras et en même temps il tenait l'arme de la militaire", explique un homme.

Il ouvre le feu lors d'un contrôle routier

Au moment de l'attaque, le hall est plein de passagers qui s'apprêtent à s'enregistrer. "J'ai entendu deux tirs", témoigne une femme. L'assaillant est abattu par les autres militaires. Sur cette photo de vidéosurveillance prise juste après, on voit le corps et le lieu qu'il avait choisi pour l'attaque. Une zone très fréquentée près d'une boulangerie. Il n'y a eu aucun blessé. L'homme était connu des services de police en particulier pour des faits de délinquance. Avant de faire irruption à Orly, il attaque des policiers vers 7h du matin à Stains en Seine-Saint-Denis. Il ouvre le feu lors d'un contrôle routier et blesse l'un d'entre eux. Il prend ensuite la fuite et abandonne sa voiture à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) où il vole un autre véhicule. Dans sa voiture, les policiers ont retrouvé un t-shirt ensanglanté et un permis de conduire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers bouclent l\'aéroport d\'Orly, samedi 18 mars.
Des policiers bouclent l'aéroport d'Orly, samedi 18 mars. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)