Cet article date de plus de deux ans.

Hérault : le mineur recherché depuis plusieurs jours retrouvé chez des membres de sa famille

"Les éléments constitutifs des infractions d'enlèvement et séquestration n'apparaissent pas caractérisés en l'état", indique le parquet.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
TGI de Montpellier (illustration). (MAXPPP)

Le mineur qui était recherché depuis plusieurs jours dans l'Hérault a été finalement retrouvé sain et sauf chez des membres de sa famille lundi soir, annonce le parquet de Montpellier dans un communiqué mardi 11 janvier.

Alors qu'une enquête pour "enlèvement" et "séquestration" a été ouverte après un signalement "émanant du monde associatif", le procureur de la République Fabrice Belargent indique que "les éléments constitutifs des infractions d'enlèvement et séquestration n'apparaissent pas caractérisés en l'état". Selon le parquet "il convient désormais d'établir si d'autres infractions auraient pu être commises au préjudice de cette personne".

Pas de preuve d'un lieu de thérapie de conversion

Par ailleurs, le monde associatif montpelliérain indiquait que la victime "aurait été conduite sous la contrainte dans un lieu à déterminer afin d'y subir une thérapie de conversion". À ce sujet, le parquet indique que "l'existence" de ce lieu "n'a aucunement été établie dans le cadre de cette enquête".

La thérapie de conversion est une pratique bientôt illégale consistant à essayer de changer l'orientation sexuelle ou l'identité de genre d'une personne par des méthodes souvent brutales, pouvant relever de la torture.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.