Cet article date de plus de six ans.

Hendaye : des familles de prisonniers basques manifestent pour réclamer leur libération et leur retour en France

Plusieurs centaines de familles de prisonniers basques se sont réunies dimanche, sur la plage d'Hendaye (Pyrénées-Atlantiques) pour manifester contre la détention de leurs proches, en Espagne. 

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Des manifestants avant de descendre sur la plage d'Hendaye, le 6 août 2017.  (JACQUES PONS / RADIO FRANCE)

Une manifestation de 200 à 300 familles de prisonniers basques a eu lieu dimanche 6 août vers 13h sur la plage d'Hendaye (Pyrénées-Atlantiques), selon France Bleu Pays Basque. Les manifestants ont défilé devant des vacanciers médusés. Le mouvement "Etxerat" [à la maison] demande le retour en France des prisonniers basques les plus malades, détenus en Espagne.

Deux altercations sur le passage du cortège

Ces manifestations ont été lancées après la mort de Kepa Del Hoyo, un prisonnier, victime d'un infarctus à l'âge de 46 ans dans la prison de Badajoz dans le sud-ouest de l'Espagne. Pour Etxerat, "la responsabilité de la mort de Kepa del Hoyo repose entièrement sur la politique pénitentiaire d'exception maintenue dans les États espagnol et français. Un ensemble de mesures basées sur une soif de vengeance et qui ont mené à la mort ce prisonnier de Galdakao".

Sur cette plage d'Hendaye très prisée des Espagnols qui n'ont qu'à traverser la baie de Txingudi pour se retrouver en France, deux altercations ont éclaté lors du passage du cortège. Un homme a crié en espagnol aux familles : "asesinos!" [assassins!]. Une autre famille a également manifesté sa colère contre ce "spectacle". Dans les deux cas, les manifestants ont poursuivi leur défilé en scandant le slogan "euskal herria askatu" [pays basque libre!]. De nouvelles manifestations des familles sont programmées en septembre, cette fois à Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.