Haute-Savoie : une fillette de 5 ans retrouvée entre la vie et la mort à l'arrivée d'un télésiège à Châtel

L'accident s'est produit pendant un cours collectif, les parents n'étaient pas présents.

La fillette a eu la tête coincée entre le garde-corps et le montant du siège à l\'embarquement (illustration).
La fillette a eu la tête coincée entre le garde-corps et le montant du siège à l'embarquement (illustration). (GREGORY YETCHMENIZA / MAXPPP)

Une fillette de cinq ans a été retrouvée entre la vie et la mort à l'arrivée d'un télésiège à Châtel, en Haute-Savoie, rapporte jeudi 21 février France Bleu Pays de Savoie. Les circonstances du drame restent encore à déterminer.

Un peu avant midi, la fillette, originaire des Pays-Bas, est arrivée inconsciente en haut du télésiège de Pierre-Longue, sur le domaine des Portes du soleil, dont elle devait descendre. Elle a eu la tête coincée verticalement entre le garde-corps et le montant du siège à l'embarquement. Aucun des adultes présents à ses côtés n'est, semble-t-il, intervenu durant les cinq à six minutes de trajet. Les pisteurs de la station n'ont pas non plus été alertés. C'est à l'arrivée de la petite fille qu'une agent des remontées mécaniques s'est rendu compte de la situation et a prévenu les secours.

Hospitalisée à Genève

La fillette a été transportée par l'hélicoptère du PGHM (peloton de gendarmerie de haute-montagne) de Chamonix, à l'hôpital cantonal de Genève en Suisse. L'accident s'est produit durant un cours collectif encadré par un moniteur de ski de la station, les parents de la fillette n'étaient donc pas présents.

Sur ce nouveau télésiège six places, inauguré en janvier dernier, des photos-souvenirs des skieurs sont prises systématiquement à l'arrivée. Cela a permis aux enquêteurs de la gendarmerie de Thonon-les-Bains de diffuser et de rechercher tout de suite les adultes présents avec l'enfant sur le télésiège.

"Si quelqu'un à côté de vous a besoin d'aide, il faut lui prêter assistance"

Laurent Reynaud, Délégué Général de Domaine Skiable de France assure que ce type d’accident est "absolument rarissime". Selon lui, se posera la question de l'attitude des adultes qui ont accompagné cette enfant. "La réglementation prévoit que les plus petits enfants doivent obligatoirement être accompagnés par des personnes capables de manipuler le garde-corps", explique-t-il.

Le régime de responsabilité dans ce type de cas est un régime de droit commun.   C’est la même chose que ce qui pourrait se passer dans la rue. Si quelqu'un à côté de vous a besoin d'aide, il faut lui prêter assistance.Laurent Reynaudà franceinfo

"On est obligatoirement tenu d'avoir au moins une personne, poursuit Laurent Reynaud, en général plusieurs, en bas, ne serait-ce que pour aider les gens à embarquer sur le télésiège, et à l'arrivée également, une personne qui s'assure que tout passe bien et qui peut arrêter l'installation à tout moment."