VIDEO. Haute-Savoie : nez collé à la pente, pales au ras de la neige... Un pilote d'hélicoptère réalise un "appui patin" lors d'un sauvetage en montagne

A 2 200 mètres d'altitude, sur un terrain escarpé, le lieutenant Jean-François Martin n'avait aucune possibilité de se poser.

FRANCE 2

Un sauvetage de haut vol. Le 2 janvier, dans le col d'Anterne (Haute-Savoie), un hélicoptère de la gendarmerie intervient afin de secourir un groupe de randonneurs, dont l'un est blessé au genou. À 2 200 mètres d'altitude, sur un terrain escarpé, impossible de se poser, le pilote va alors effectuer une manœuvre spécifique et spectaculaire. Le nez de l'appareil est collé à la pente et les pales de l'hélicoptère semblent frôler le manteau neigeux. Les secouristes peuvent alors sortir de l'appareil et secourir le blessé.

Etre "le plus véloce possible"

Si le lieutenant Jean-François Martin a effectué cette manœuvre nommée "l'appui patin", c'est qu'il n'avait pas le choix et évoque le "gain de temps". "On a une météo en montagne qui est extrêmement changeante et qui peut nous interdire quelques minutes plus tard toute intervention. Le choix est fait par l'équipe de faire 'l'appui patin' de manière à être le plus véloce possible", explique le pilote, qui assure que la manœuvre est fréquente.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un pilote d\'hélicoptère effectue un sauvetage spectaculaire le 2 janvier 2019 en haute-Savoie
Un pilote d'hélicoptère effectue un sauvetage spectaculaire le 2 janvier 2019 en haute-Savoie (Capture d'écran 13 Heures France 2)