Haïti : deux religieux français et huit Haïtiens kidnappés par un gang armé qui demande une rançon

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Haïti : deux religieux français et huit Haïtiens kidnappés par un gang armé qui demande une rançon
France 3
Article rédigé par
L.Nahon, J.Vitaline, V.Lerouge, V.Chopin, C.Louet, A.Conanec, France 3 Bretagne, N.Sadok - France 3
France Télévisions

Deux religieux français et huit Haïtiens ont été victimes d’un rapt en plein jour dimanche 11 avril dans la banlieue de Port-au-Prince (Haïti). Ils sont retenus par un gang armé qui menace de les tuer si personne ne paye la rançon qu'il réclame.

Le père Michel Briand et la soeur Agnès Bordeau ainsi que huit Haïtiens se retrouvent pris au piège. Ils ont été kidnappés dimanche 11 avril dans la banlieue de Port-au-Prince par un gang armé qui fait la loi à Haïti, où les enlèvements ont augmenté de 200% en un an. Les ravisseurs exigent une rançon d’un million de dollars pour libérer leurs otages, sinon ils menacent de "tourner ça en barbecue", rapporte le père Jean-Marie Rosemond Joseph, membre de la Société des prêtres de Saint-Jacques, à laquelle appartient l'un des Français kidnappés, qui a eu les criminels au téléphone. 

Les proches des victimes très inquiets

Après avoir pris connaissance de ce kidnapping, en France, le parquet annonce l’ouverture d’une enquête. Contacté par les équipes de France Télévisions, le frère de Michel Briand est très préoccupé par la situation. "On est très inquiets, on se demande quelle tournure ça va prendre", confie Eugène Briand. Que cela soit Michel Briand ou Agnès Bordeau, les deux religieux français ont beaucoup oeuvré à Haïti pour venir en aide à une population qui souffre d’une grave pauvreté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.