Gironde : un gendarme a été "grièvement blessé" après un refus d'obtempérer

"Le suspect est activement recherché et le plan épervier est déclenché", indique le ministre de l'Intérieur sur Twitter.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le gendarme a été hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger. Photo d'illustration. (PASCAL PAVANI / AFP)

Un gendarme a été "grièvement blessé" mercredi 19 octobre entre 18 heures et 19 heures après un refus d'obtempérer à Pugnac (Gironde), annonce le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter. "Le suspect est activement recherché et le plan épervier est déclenché", indique le ministre de l'Intérieur.

L'incident s'est produit entre 18 heures et 19 heures à Pugnac, au nord de Bordeaux, ont appris franceinfo et France Bleu Gironde auprès de sources concordantes. Le gendarme a été percuté par un véhicule lors d'un refus d'obtempérer après un banal contrôle. Le conducteur a pris la fuite, traînant le militaire sur plusieurs dizaines de mètres.

Ses jours ne sont pas en danger

Souffrant de "vives douleurs" aux jambes et d'"abrasions" sur le haut du corps, selon la gendarmerie à franceinfo, le gendarme a été hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger. Un hélicoptère et des équipes au sols, dont une équipe cynophile, ont été déployés pour retrouver le suspect en fuite. Le groupement départemental de la gendarmerie de Gironde conduit les opérations de recherche.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.