Gironde : un enfant de maternelle oublié 7 heures dans un bus

A Coutras, près de Libourne, un élève de trois ans a passé une bonne partie de la journée de mardi dans le bus scolaire. C'est au dépôt des cars que sa présence a fini par être remarquée. La mère de l'enfant a porté plainte.

(Maxppp)

Sagement assis dans le bus, le petit garçon a été délivré aux
alentours de 15h, par un responsable de la société de transports en commun. Il
était monté dans le bus scolaire, comme tous les matins, pour la rentrée de 8h à Coutras, près de Libourne.
L'enfant de trois ans est donc resté sept heures dans le bus.

Un enchaînement de circonstances

Pourquoi le petit garçon n'est-il
pas descendu à Coutras ? Comment le chauffeur a-t-il pu rentrer au dépôt et quitter son bus sans remarquer sa
présence ? Autant de questions qui inquiètent les parents. Ils se demandent aussi comment l'école a pu passer sous
silence l'absence de l'enfant. Visiblement les parents n'ont pas été interrogés ou prévenus. La famille a porté plainte
chez les gendarmes pour comprendre cet enchaînement de circonstances. L

Le récit de Mathias Kern. 

Cet "oubli" en Gironde n'est pas un cas isolé. Ces dernières  années, des couacs similaires ont été recensés. En Charente-Maritime,
l'été dernier, un enfant de sept ans a été oublié dans un bus, au retour de la sortie de son centre de loisirs. En septembre 2012, en Dordogne, une petite fille
de quatre ans avait passé la matinée, seule, dans le car de ramassage scolaire.