Gironde : un drame évité de justesse sur un passage à niveau

Un accident a été évité de justesse à Sainte-Eulalie (Gironde). Un bus transportant des lycéens s'est retrouvé coincé sur un passage à niveau, alors qu'un TER arrivait. Le train a réussi à freiner in extremis. 

FRANCE 3

Mardi 1er octobre au matin, un bus scolaire s'engage sur un passage à niveau à Sainte-Eulalie (Gironde). Il y a beaucoup de circulation lorsque le car avance sur la voie ferrée. Soudain, le signal lumineux de la barrière clignote, les barrières s'abaissent, le car reste alors bloqué sur les voies. Au loin, un TER arrive. Le chauffeur de bus tente alors d'avancer. Il pousse la voiture devant lui, mais l'arrière du véhicule reste bloqué sur les rails.

La municipalité demande depuis longtemps des travaux de sécurisation

Le train arrive à s'arrêter in extremis. À bord du bus, les lycéens, très choqués, préviennent leurs parents. "Ma fille m'a envoyé des messages en me disant qu'elle a failli mourir, qu'elle avait peur et qu'elle tremblait. J'ai tout de suite pris ma voiture pour aller la chercher", explique la mère d'une lycéenne présente dans le bus. Pour la société qui gère l'autobus, le chauffeur a commis une faute. Une procédure disciplinaire est en cours. "On ne s'engage pas sur un passage quand on n'a pas la place. Il faudra que l'enquête nous dise exactement ce qu'il s'est passé", précise Nicolas Raud, directeur du CITRAM. Le chauffeur de bus se défend d'avoir mal agi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un passage à niveau près de Montlaur, en Haute-Garonne.
Un passage à niveau près de Montlaur, en Haute-Garonne. (ERIC CABANIS / AFP)