Gironde : drame évité de justesse à un passage à niveau

En Gironde, un drame a été évité de justesse à un passage à niveau mercredi 2 octobre. Un bus s'est retrouvé coincé sur les voies alors qu'un TER approchait.

FRANCE 2

Un drame évité de justesse. Mercredi 2 octobre, à 8h15, un car transportant une dizaine de lycéens s'engage sur un passage à niveau à Sainte-Eulalie (Gironde) alors que la circulation automobile est figée en raison d'un feu rouge 100 mètres plus loin. Soudain, les signaux sonores retentissent, les barrières s'abaissent et le TER arrive tout droit sur le véhicule. À l'intérieur du bus, les adolescents sont pris de panique. "Ils ont couru à l’avant du bus. Ils ont crié au chauffeur de les laisser sortir parce que le train arrivait, le chauffeur a refusé d'ouvrir le bus. Le train s'est arrêté, il était très proche de l'arrière du car", raconte Valérie Moura, mère d'une passagère.

Le chauffeur du bus mis à pied

Si le TER a pu s'arrêter juste derrière le car, c'est grâce au sang-froid du conducteur du train qui a tiré sur le signal d'arrêt d'urgence. Le chauffeur du bus, lui, a été mis à pied. "Il s'agira de mener l'enquête qui est en cours pour identifier tout ce qui s'est passé, prendre les témoignages également", indique Nicolas Raud, directeur Citram Aquitaine. Deux parents d'élèves ont décidé de porter plainte pour mis en danger de la vie d'autrui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un train régional passe près d\'un passage à niveau en Allemagne, le 11 juillet 2017.
Un train régional passe près d'un passage à niveau en Allemagne, le 11 juillet 2017. (KARL-JOSEF HILDENBRAND / AFP)