Fêtes de Bayonne : une manifestation ce vendredi pour dire "Non à la violence" après la mort d'un homme agressé et quatre plaintes pour viol

Une manifestation aura lieu ce vendredi à Bayonne, à 18 heures, devant la mairie, au lendemain de l'annonce du décès d'un homme violemment agressé pendant les Fêtes, rapporte France Bleu Pays Basque.
Article rédigé par France Info - avec France Bleu Pays Basque
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Rassemblement devant l'Hôtel de ville pour le l'ouverture des 91e Fêtes de Bayonne, le 26 juillet à Bayonne, France. (GAIZKA IROZ / AFP)

Plusieurs associations, un collectif de riverains, les cafetiers-restaurateurs ainsi que les peñas bayonnaises appellent dans un communiqué à une manifestation vendredi 4 août à Bayonne, à 18 heures devant la mairie, au lendemain de l'annonce du décès d'un homme violemment agressé pendant les Fêtes, rapporte France Bleu Pays Basque.

Un homme de 46 ans a été violemment roué de coups le mercredi 26 juillet, premier soir des Fêtes de Bayonne, pour avoir demandé à trois personnes qui urinaient devant son domicile de quitter les lieux. Il a fini par succomber à ses blessures après avoir été plongé dans un coma artificiel depuis neuf jours, a indiqué ce jeudi le parquet de Bayonne.

>> Fêtes de Bayonne : l'homme roué de coups par trois hommes qui urinaient devant son domicile est mort

Différentes associations ainsi que des professionnels appellent à manifester "pour dénoncer ces faits dont nous espérons tous qu’ils ne resteront pas impunis", et appellent à partager le portrait-robot d'un des trois agresseurs recherchés par le parquet de Bayonne, qui a été diffusé ce jeudi par la police judiciaire.

Une minute de silence en soutien aux victimes

Les associations, les professionnels et les riverains rappellent également dans leur communiqué que quatre plaintes pour viol sont instruites, suite aux Fêtes de Bayonne. "Nous ne (les) passerons pas sous silence", écrivent les peñas bayonnaises dans ce communiqué.

Une minute de silence "à la mémoire de Patrice", l'homme décédé, "et en soutien aux victimes", est prévue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.