Allemagne : l'auteur de l'attentat contre l'équipe de foot de Dortmund condamné à 14 ans de prison

L'homme de 29 ans avait eu l'idée de tuer des joueurs du Borussia pour faire chuter le cours de l'action du club en Bourse et, à terme, s'enrichir en spéculant.

Serguei Wenergold assiste à son procès, le 22 novembre 2018, à Dortmund (Allemagne).
Serguei Wenergold assiste à son procès, le 22 novembre 2018, à Dortmund (Allemagne). (BERND THISSEN / DPA / AFP)

L'auteur de l'attentat d'avril 2017 contre le bus de l'équipe de football de Dortmund, qui avait fait deux blessés avant un match contre Monaco, a été condamné, mardi 27 novembre, à 14 ans de réclusion pour tentatives de meurtres. Serguei Wenergold, un électricien germano-russe âgé de 29 ans, avait eu l'idée de décimer l'équipe pour faire chuter le cours de l'action du club, contre laquelle il avait spéculé, dans le but de s'enrichir.

A l'issue de 11 mois de procès, le parquet avait requis la perpétuité. La défense avait plaidé, en revanche, pour une peine inférieure à 10 ans, arguant que l'accusé avait surtout cherché "à faire peur" plutôt qu'à tuer.

Encore choqués, les joueurs du Borussia Dortmund avaient dû disputer le lendemain un quart de finale aller de la Ligue des champions contre Monaco. Ils avaient finalement été éliminés (défaites 3-2 et 3-1), avec l'impression de n'avoir pas pu défendre équitablement leurs chances. Cette décision de faire jouer le match si rapidement avait provoqué un clash entre l'entraîneur Thomas Tuchel et le patron du club Hans-Joachim Watzke, qui a finalement limogé son coach en fin de saison, malgré d'excellents résultats sportifs. L'entraîneur est désormais à la tête du PSG.