Témoignages : le désarroi des victimes de l'explosion rue de Trévise

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Témoignages : le désarroi des victimes de l'explosion rue de Trévise
France 3
Article rédigé par
V. Ponsy; M. Tafnil, M. Chekkoumy, S. Lacombe - France 3
France Télévisions

Deux ans après l'explosion, une cérémonie d'hommage à eu lieu rue de Trévise, mardi 12 janvier. Le drame avait couté la vie à quatre personnes.


Le 12 janvier 2019, une explosion, rue de Trévise, à Paris, coûtait la vie à quatre personnes, dont deux pompiers. Deux ans jour pour jour après les faits, une cérémonie était organisée pour rendre hommage aux victimes. Ce drame avait soudé deux collègues. Ils étaient salariés d'un hôtel situé rue de Trévise. Ils ont subi de plein fouet l'explosion et attendent toujours que le préjudice soit reconnu. Mais les indemnisations des assurances tardent à venir.

"Je n'ai plus d'espoir, plus de rêve"


Grièvement blessé, Amor a perdu un œil et toutes ses dents. Lourdement handicapé, sa vie a basculé. "Avec cet argent, peut-être que ma vie changera. Parce que là, je suis chez moi et je n'ai pas le droit de conduire. Je ne peux pas sortir tout seul, je suis obligé d'être avec quelqu'un. Je n'ai plus d'espoir, je n'ai plus de rêve", témoigne Amor Ben Taziri, ex-salarié d'un hôtel rue de Trévise. Les habitants des immeubles sinistrés ne peuvent toujours pas récupérer leur logement.


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.