Cet article date de plus de deux ans.

Evasion de Redoine Faïd : son frère, Brahim en garde à vue

Brahim Faïd est en garde à vue dimanche. Il était au parloir à la prison de Réau en Seine-et-Marne, avec son frère Redoine Faïd, juste avant son évasion avec un hélicoptère.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (ALPHACIT NEWIM / CROWDSPARK)

Le frère de Redoine Faïd, Brahim, avec qui le braqueur récidiviste discutait au parloir avant son évasion, est en garde à vue, a appris France Inter de source judiciaire. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris pour évasion en bande organisée et association de malfaiteurs.

Redoine Faïd, 46 ans, braqueur récidiviste, s'est évadé par hélicoptère dimanche 1er juillet du centre pénitentiaire de Réau en Seine-et-Marne. L'hélicoptère s'est posé dans la cour d'honneur de la prison qui n'est pas équipée d'un filin de sécurité, contrairement à la cour de promenade. Un commando de trois hommes est allé chercher le braqueur au parloir avant de s'échapper.

Les frontières surveillées de près

L'hélicoptère a été retrouvé carbonisé à Gonesse dans le Val-d'Oise, à une soixantaine de kilomètres de la prison. Redoine Faïd et ses complices ont pris la fuite à bord d'une mégane noire avant de changer de véhicule et de monter à bord d'une camionnette, selon les informations recueillies par franceinfo.

Toutes les forces les polices nationales, municipales, sécurité publique et forces de gendarmeries sont en alerte afin d'empêcher que Redoine Faïd ne gagne l’étranger. La police aux frontières est mobilisée, notamment à la frontière belge, car la voiture a pris la direction du nord.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.