Cet article date de plus de dix ans.

Évasion à Colmar : deux des trois détenus se rendent

Ils s'étaient évadés de la maison d'arrêt de Colmar la nuit de la Saint-Sylvestre. Deux des trois détenus qui s'étaient fait la belle se sont rendus à la gendarmerie. Pour le moment, le parquet n'a pas donné d'indication sur les raisons qui ont poussé les deux hommes à se rendre.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Les trois détenus avaient profité de la nuit de la
Saint-Sylvestre pour s'évader de la maison d'arrêt de Colmar
. Condamnés pour
des faits de moyenne délinquance, ils avaient creusé un trou dans le plafond de
leur cellule commune. Ils s'étaient ensuite échappés par les combles de la
prison avant de rejoindre le palais de justice voisin.

Une semaine après cette évasion, deux des trois détenus se
sont rendus. Le premier, âgé de 25 ans, a été placé en garde à vue dans les
locaux de la gendarmerie à Sainte-Marie-aux-Mines dans le Haut-Rhin. Le deuxième,
19 ans, s'est présenté la gendarmerie de Wissembourg. Le troisième court
toujours.

Pour le moment, le Procureur de la République de Colmar n'a
pas donné d'indication sur les raisons qui ont poussé les deux hommes à se
rendre. Ils doivent être jugés mercredi en comparution immédiate.

Cette évasion est intervenue alors que la maison d'arrêt venait d'être pointée
du doigt dans un rapport
dénonçant son insalubrité et sa vétusté. L'expert
judiciaire avait notamment déploré l'étroitesse des cellules, l'état défectueux
des chauffages et le manque d'aération de cette structure installée dans un
bâtiment remontant au Moyen-âge.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.