Essonne : des policiers aident une femme à accoucher sur la chaussée alors qu'ils pensaient avoir affaire à un chauffard

Alors que les policiers tentaient d'intercepter un chauffard qui roulait à vive allure sur l'A6, ils ont eu la surprise de voir la voiture s'arrêter en pleine voie, une femme en sortir et s'allonger sur le sol. Quelques minutes plus tard, un bébé était né.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La naissance s'est produite sur une voie de l'autoroute A6, près de Longjumeau (Essonne). (GOOGLE MAPS)

Une femme a accouché dans la soirée du mercredi 4 novembre sur la chaussée, en sortant de l’autoroute A6 en direction de Massy, vers Longjumeau, indique à franceinfo lundi 9 novembre la Direction départementale de la sécurité publique de l’Essonne. Les policiers pensaient avoir affaire à un chauffard. 

Les policiers de la Compagnie départementale d’intervention sont intervenus pour stopper un véhicule qui "roulait à vive allure", mais "malgré les moyens sonores et lumineux, le véhicule ne ralentissait pas". Quelques minutes plus tard, le conducteur s’arrête "en pleine voie" et la portière côté passager s’ouvre.

Une femme sort de la voiture et s'allonge sur le bitume

Les policiers pensent que le conducteur ou ses complices cherchent à fuir. Ils aperçoivent alors une femme sortant du véhicule et s’allongeant au sol. Elle a de fortes contractions. Le couple était en train de se rendre à l’hôpital en urgence, pour que la future maman puisse accoucher. Mais, pas le temps.

Les policiers sécurisent les lieux, alertent les pompiers et couvrent la femme avec leur veste. Le bébé arrive sur la chaussée. Un des policiers qui avait des gants en latex a pris en charge la petite fille qui a été placée sur le ventre de sa mère, pour éviter qu’elle ne se refroidisse trop vite. Les pompiers ont ensuite pris le relais pour transporter la famille à l’hôpital. "La mère et le bébé se portent bien", précise la DDSP de l’Essonne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.