Enlèvement parental : une mère témoigne

Une équipe de France 2 a rencontré une mère dont le fils a été enlevé par son père et qui met en cause les procédures de recherche.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mercredi dernier un enfant de huit ans a été retrouvé à Mulhouse. Cela faisait trois ans qu'il vivait coupé du monde, séquestré par son père. Aujourd'hui en France, près de 300 enfants sont victimes d'un élèvement parental. Parmi ces disparus, Habib, deux ans et demi. Sa maman Jennifer Dana ne l'a pas revu depuis qu'il a été enlevé par son père en janvier 2014.
Selon elle, les autorités ont mis trop de temps à débuter les recherches. "On me répond que je n'ai pas à m'inquiéter parce que forcément mon fils est avec son père et qu'il doit aller bien et que quand son père décidera de me le rendre, il me le rendra. Je suis allée porter plainte et je pensais avoir une action immédiate des services de police sachant que j'avais un jugement en ma faveur pour les droits de garde et que mon ex n'avait pas respecté ce jugement-là", explique la mère de famille. 

Procédure longue

Son dossier a été pris en charge près d'un mois après sa première plainte. La procédure pour retrouver un enfant disparu avec l'un de ses parents est longue et complexe. D'abord, la justice doit établir qu'il s'agit bien d'un enlèvement puis localiser le parent kidnappeur. Dans la plupart des cas les enlèvements concernent des couples bi-nationaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)