Cet article date de plus de cinq ans.

Nourrisson enlevé à Toulouse : la directrice de l'hôpital appelle le père à "ramener" l'enfant au "service d'urgence le plus proche"

Après l'enlèvement par son père de Tizio, un nourrisson de 2 mois, à l'hôpital Purpan de Toulouse ce vendredi à 21 heures, Anne Ferrer, directrice générale adjointe du CHU de Toulouse, lui adresse un message.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'entrée de l'hôpital pour enfants de Purpan, à Toulouse, en Haute-Garonne. (REMY GABALDA / AFP)

Tizio, un nourrisson de sexe masculin, âgé de 2 mois, a été enlevé vendredi 5 janvier dans la soirée par son père à l’hôpital Purpan de Toulouse (Haute-Garonne)

L'équipe du CHU prête à venir le chercher

Anne Ferrer, directrice générale adjointe du CHU de Toulouse, a adressé samedi 6 janvier à la mi-journée un message au père du bébé. "Je souhaite m'adresser à Brendan, le papa de Tizio. Lui rappeler la gravité de l'état de son fils, que ses jours sont en danger et l'impérieuse nécessité de ramener son petit garçon dans le service d'urgence le plus proche" du lieu où il se trouve. L'équipe du CHU de Toulouse "est prête pour l'accueil de Tizio ou pour venir le chercher où qu'il se trouve en toute sécurité, sur simple appel du 15", a insisté la directrice. Le nourrisson "avait été transféré le 26 décembre pour bénéficier d'une prise en charge adaptée à sa pathologie."

Le parquet de Toulouse a déclenché samedi 6 janvier matin une alerte enlèvement. Le bébé est alimenté par sondes gastriques et voies intraveineuses. Son état nécessite la poursuite de soins immédiats, son pronostic vital est engagé à défaut de recevoir ces derniers dans les plus brefs délais.

Le père avait passé la journée aux côtés de son fils

Le jour de l'enlèvement, le père de Tizio avait passé la journée aux côtés de son fils. Le nourrisson portait un ensemble de laine bleue au moment de sa disparition. Alors que le parquet, puis le ministère de l'Intérieur, indiquaient que l'enfant avait été enlevé entre 18h30 et 19 heures, la directrice générale adjointe a affirmé que l'enlèvement avait eu lieu à 21 heures.

Le CHU de Toulouse apporte son soutien à la mère de l'enfant et "travaille en étroite collaboration avec la gendarmerie et le parquet", explique Anne Ferrer. Le père de l'enfant est susceptible de se déplacer à bord d'un véhicule Peugeot 307 immatriculée 5608 GP 09 de couleur blanche. Agé de 33 ans, il est grand, mince, porte une barbe fournie et des cheveux longs bouclés bruns à noirs. Il était vêtu d'un anorak de couleur sombre. Durant la nuit écoulée, le père et son enfant ont pu en particulier se rendre dans le département de l'Ariège, précise à la mi-journée le ministère de l'Intérieur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Enlèvements

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.