Des singes très rares dérobés au zoo de Beauval

Dix-sept singes ont été dérobés dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 mai,  au zoo de Beauval, un des plus grands d'Europe. Les responsables sont inquiets, car il s'agit d'espèces en voie de disparition.

France 2

Au total, 17 singes ont été dérobés : des tamarins-lions dorés ainsi que des ouistitis argentés. Deux espèces en voie de disparition qui nécessitent des soins particuliers, comme l'explique Angélique Etienne, de France 2. Ils ont été dérobés malgré les systèmes de sécurité. "Ces animaux sont interdits chez les particuliers, il faut des autorisations spéciales pour en détenir, ils sont interdits à la vente, donc nous ne connaissons pas le motif de ce vol", explique Rodolphe Delord, directeur du zoo de Beauval.

Des animaux extrêmement fragiles

Ces disparitions sont inquiétantes, car ces singes sont extrêmement fragiles. Ils ont besoin de soins spécifiques, et sont très difficiles à nourrir. Une enquête a immédiatement été ouverte pour les retrouver, et la sécurité du parc a été renforcée.

Le JT
Les autres sujets du JT