Enfant tuée par la chute d'un radiateur dans le Territoire-de-Belfort : l'installateur condamné

La famille de Sélénia a accusé l'installateur de malfaçons car il a, selon elle, seulement vissé le radiateur dans le Placo, selon nos confrères de France Bleu Berlfort-Montbéliard.

Article rédigé par
avec France Bleu - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Belfort dans le nord-est de la région Bourgogne-Franche-Comté. (GOOGLE MAPS)

L'ancien gérant d'une entreprise chargée notamment de l'installation de radiateurs a été condamné à 18 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Belfort jeudi 23 juillet, après la mort de Sélénia, une fillette de deux ans, rapporte France Bleu Belfort-Montbéliard. L'entreprise a été condamnée à 5 000 euros d'amende avec sursis. Le 24 février 2015, à Roppe, une jeune enfant a été tuée par un la chute d'un radiateur de 80 kg qui s'est décroché du mur. La famille de Sélénia a accusé l'installateur de malfaçons car il a, selon elle, seulement vissé le radiateur dans le Placo. L'installation n'était donc pas assez solide et est responsable de la mort de la petite.

La famille ne fera pas appel

"Aucun jugement ne pourra jamais compenser le drame, la perte tout à fait exceptionnelle qu'ont subie mes clients", commente l'avocat de la famille Maître Jean-Charles Darey. "Mes clients sont satisfaits de la décision judiciaire parce qu'elle implique une chose essentielle, c'est qu'il ne s'agit pas d'un simple accident domestique mais bien du résultat d'une malencontreuse intention humaine, (...) d'un homicide involontaire". Bien que la condamnation de l'installateur soit inférieure aux réquisitions du procureur, la famille ne fera pas appel. En revanche, la procédure n'est pas encore terminée car le jugement au civil est prévu pour début 2021 et devra fixer le montant des dommages et intérêts à verser à la partie civile.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.