Effondrements d'immeubles : le gaz est-il souvent à l'origine des drames ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Effondrements d'immeubles : le gaz est-il souvent à l'origine des drames ? -
Effondrements d'immeubles : le gaz est-il souvent à l'origine des drames ? Effondrements d'immeubles : le gaz est-il souvent à l'origine des drames ? - (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - G. de Florival, L. Campisi, P. Caron, L. Le Moigne, A. Bouville, Ph. Goldmann
France Télévisions
Au cours des dernières années, des fuites de gaz ont été responsables de plusieurs effondrements d'habitations en France. Pourtant, depuis 2012, le nombre d'accidents liés au gaz a été divisé par deux.

En 2019, plusieurs immeubles de la rue de Trévise (Paris) avaient été soufflés, causant la mort de quatre personnes. En 2021, trois habitants de Sanary-sur-Mer (Var) étaient tués dans l'effondrement de leur appartement. Ces deux drames avaient pour point commun une fuite de gaz. Pourtant, depuis 2012, le nombre d'accidents liés au gaz a été divisé par deux, tout comme le nombre de victimes. 75% des incidents ont pour origine des travaux effectués à proximité des canalisations.  

Près de 200 000 km de canalisations

Les autres causes sont des actes de malveillance ou relèvent d'équipements défectueux, notamment des conduits des appartements. Les 200 000 km de canalisations qui sillonnent le territoire seraient en bon état. GRDF affirme investir plusieurs millions d'euros chaque mois pour leur entretien. Selon un récent rapport officiel, il n'y a pas de "manquements graves à des obligations de sécurité". Toutefois, le rapport soulève que les actions de surveillance de routine ne sont pas toujours effectuées. Les experts préconisent de mettre en place des détecteurs de gaz dans certains appartements.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.