Douanes : saisie de 122 poussettes de contrefaçon dangereuses

122 poussettes "Yoya", des copies illégales du modèle Yoyo, produit phare de la société Babyzen, ont été saisies par les douaniers de Chilly-Mazarin, dans l'Essonne. Elles présentent un cordon de réglage trop long avec lequel les enfants risquent de s’étrangler.

122 poussettes de contrefaçon dangereuses ont été saisies par la douane à Chilly-Mazarin, en Essonne
122 poussettes de contrefaçon dangereuses ont été saisies par la douane à Chilly-Mazarin, en Essonne (DOUANES FRANCAISES)

122 poussettes de contrefaçon, commandées sur internet, et présentant des risques d’étranglement pour les enfants, ont été saisies depuis le début du mois de septembre 2016, ont annoncé mercredi 19 octobre les douanes françaises. Il s’agit de poussettes "Yoya", des copies illégales du modèle Yoyo, produit phare de la société Babyzen.

Plusieurs dizaines de saisies

Les douaniers de Chilly-Mazarin ont intercepté plusieurs colis début septembre, sans marquage réglementaire ni notice rédigée en français. Ils ont procédé ensuite à plusieurs dizaines de saisies analogues, la dernière datant du 11 octobre, et comprenant 18 poussettes.

200 € pour la Yoya, 390 € pour la Yoyo

Les tests en laboratoires ont permis de montrer que ces modèles de contrefaçon, vendus 200 euros au lieu de 390 euros pour les originaux, présentent un cordon de réglage trop long, avec lequel les enfants risquent de s’étrangler. Un rivet d’assemblage, à l’arrière du châssis, s’est également rompu lors des essais sur terrain accidenté, pouvant causer de graves dommages aux utilisateurs.

La poussette Yoyo, vendue dans plus de 60 pays et qui a la particularité de pouvoir se plier au format d'un bagage pour les cabines d'avion, est confrontée à une forte contrefaçon, notamment en provenance de Chine, précise le communiqué.