Dordogne : une nonagénaire tuée par l'incendie de sa couverture chauffante

Une femme âgée de 94 ans a été brûlée vive, dimanche à Saint-Amand-de-Coly, en Dordogne, après que sa couverture chauffante a pris feu.

Camion de pompiers, le 16 janvier 2015 à Roubaix. (Photo d\'illustration)
Camion de pompiers, le 16 janvier 2015 à Roubaix. (Photo d'illustration) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Une dame de 94 ans est morte, dimanche 8 janvier, par l'incendie de sa couverture chauffante, à Saint-Amand-de-Coly, en Dordogne, a rapporté France Bleu Périgord.

La couverture chauffante de la nonagénaire a pris feu dans la nuit, alors qu'elle dormait dans son lit. Elle a été brûlée vive. Les gaz ont également asphyxié son chien. Les pompiers sont intervenus à 8 heures, dimanche matin, mais ils n'ont rien pu faire.

Le fils de la victime donne l'alerte

Le fils de la victime a découvert le corps de sa mère, mais il était trop tard pour éviter le drame. Il avait l'habitude de lui apporter le petit déjeuner tous les matins. Alerté par les fumées qui sortaient de sa chambre, il a défoncé la porte d'entrée de la maison où la vieille dame vivait seule. Le feu ne s'est pas propagé dans les autres pièces de l'habitation.

Une incident similaire avait eu lieu, fin octobre 2016, dans une maison à Vicq-sur-Nahon, dans l'Indre. Si l'incendie avait réduit en cendres le canapé et brûlé une partie de la pièce, les occupants n'avaient pas été blessés.