Dordogne : la gendarmerie alerte sur de faux mails de convocation devant la justice pour répondre de faits pédocriminels

Des mails frauduleux de convocation pour répondre à des faits pédocriminels ont été envoyés à différents habitants de la Dordogne ces derniers jours, selon France Bleu Périgord. "Il ne faut surtout pas y donner suite", alerte la gendarmerie. 

Article rédigé par
avec France Bleu Périgord - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des mails frauduleux ont été envoyés à des habitants de la Dordogne ces derniers jours. Pour la gendarmerie, il s'agit d'une "tentative d'escroquerie". (DAMIEN MEYER / AFP)

La gendarmerie de la Dordogne appelle à la vigilance sur de faux mails de convocation pour répondre de faits pédocriminels, envoyés à plusieurs personnes, rapporte France Bleu Périgord. Pour la gendarmerie, il s'agit d'une "tentative d'escroquerie".

Ces mails frauduleux circulent depuis quelques jours. Ils ont la forme de convocation en justice, semblent être signés par le commandant de la gendarmerie et rédigé à la demande d'une commissaire de la "Brigade de protection des mineurs" d'Europol.

"Il ne faut surtout pas y donner suite", alerte la gendarmerie, rappelant "qu'en aucun cas la gendarmerie ne procède de la sorte". Elle recommande aux personnes qui ont reçu un tel mail de ne pas y répondre, de ne pas ouvrir la pièce jointe, de ne pas le transférer, de bloquer l'adresse email et de la signaler sur la plateforme Pharos.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.