Cet article date de plus de quatre ans.

Ce que les parents de Maëlys ont dit pendant leur conférence de presse

Les parents ont appelé le suspect, jeudi 28 septembre, à coopérer avec les enquêteurs et à "révéler ce qu'il sait" lors d'une déclaration à la presse, à Lyon.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Joachim et Jennifer de Araujo, les parents de Maëlys, disparue depuis le 27 août 2017, s'adressent à la presse à Villeurbanne, le 28 septembre 2017. (JEFF PACHOUD / AFP)

Un mois après la disparition de Maëlys, 8 ans, à Pont-de-Beauvoisin (Isère), ses parents ont décidé de s’exprimer jeudi 28 septembre, à Lyon, dans une conférence de presse. Ils ont appelé le suspect à coopérer avec les enquêteurs et à "révéler ce qu'il sait".

"Nous souhaitions protéger notre vie privée"

Les parents ont lu un texte qu'ils avaient préparé. "Nous souhaitons prendre la parole maintenant, nous, les parents de Maëlys, alors que notre enfant a disparu depuis plus d'un mois maintenant", a déclaré le père, Joachim de Araujo. Il a ensuite expliqué pourquoi lui et sa femme n'avaient pas souhaité "communiquer dans les médias" après la disparition de leur fille : "Nous souhaitions protéger notre vie privée comme celle de notre fille aînée et de tous nos proches."

"Nous souhaitions protéger notre vie privée et celle de tous nos proches"

"Les messages de soutien nous ont fait chaud au cœur"

"Nous voulons remercier sincèrement et chaleureusement les personnes qui ont participé, qui participent actuellement et qui participeront à la manifestation de la vérité", a  ensuite déclaré le père de Maëlys.

Il a souligné : "Les messages de soutien qui nous sont parvenus de la part de nos amis, de notre famille, mais aussi d'anonymes partout en France nous ont fait chaud au cœur et nous aident à rester debout". Il a enfin remercié les enquêteurs et les autorités de leur travail.

Maëlys : les messages de soutien d’anonymes nous ont fait chaud au cœur", dit le père

"Nous demandons" au suspect "de révéler ce qu'il sait"

La mère de la fillette, Jennifer de Araujo, a ensuite appelé "toute personne susceptible d'aider les enquêteurs à se manifester rapidement. Aujourd'hui, un individu est suspecté, mis en examen par des juges qui ont donné des indices graves et concordants à son encontre (...). Nous lui demandons de dire tout ce qui s'est passé cette nuit-là et de coopérer avec la justice."

"Nous ne disons pas que nous cherchons un coupable à tout prix et sans preuve valable", a-t-elle continué. "Toutefois, au vu des dernières révélations du dossier et aussi de son attitude étrange lors du mariage, qui nous a interpellés, nous lui demandons de révéler ce qu'il sait. Son comportement depuis le début de l'enquête ne nous convainc pas de sa bonne foi et de sa volonté de participer sérieusement à l'enquête, a-t-elle poursuivi, très émue. Nous espérons qu'il entendra notre appel à l'aide car notre souhait est de retrouver notre fille. Cette attente est insupportable."

Affaire Maëlys : la mère de la fillette demande au suspect "de révéler ce qu'il sait" et de "coopérer avec la justice"

"Nous regrettons les rumeurs"

"Enfin, nous regrettons les rumeurs et la méchanceté de certains, qui peuvent abuser de la situation actuelle", a déploré la mère de l'enfant disparue. Avant d'ajouter : "Nous tenons à préciser que nous ne connaissions pas cet individu jusqu'à cette affaire, et Maëlys ne le connaissait pas non plus. Et d'ailleurs, nous précisons que nous n'avons eu aucune altercation avec lui. Devant (...) un flot de commentaires parfois injurieux sur nous et notre entourage, nous sommes contraints de défendre notre famille."

La mère dénonce les riumeurs

"Nous pensons à Maëlys chaque jour, chaque seconde"

Elle a terminé sa déclaration par un portrait de sa fille. "Nous ne pouvons finir sans évoquer notre fille Maëlys", a-t-elle dit. "Tous ceux qui nous regardent actuellement doivent savoir que nous nous battons pour notre fille qui va avoir 9 ans le 5 novembre. Elle est joyeuse, dynamique, sportive, elle adore les animaux et pense que tous ceux qui aiment les animaux sont des gens dignes de confiance. Elle est généreuse, elle aime aider les autres et elle est toujours prête à faire la fête. Elle nous manque terriblement. Nous pensons à elle chaque jour, chaque seconde, et nous espérons que cet appel sera utile et aidera l'enquête."

La mère de Maëlys finit sa déclaration en parlant de sa fille

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Maëlys

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.