Fiona : les explications des accusés attendues

 La mère de Fiona et son ex-compagnon, accusés d'avoir tué la fillette, doivent s'expliquer ce mercredi 16 novembre devant la cour d'assises du Puy-de-Dôme.

France 2

La mère de Fiona pleure, s'emporte mais ne se livre pas. Deux jours après l'ouverture du procès, Cécile Bourgeon n'a pas fait avancer les débats sur la mort de sa fille de cinq ans. Elle est accusée de l'avoir tué en mai 2013 à Clermont-Ferrand avec son ex-compagnon Berkane Maklouf. Tous eux comparaissent devant la cour d'assises du Puy-de-Dôme pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Battue et violée

"Tous les jours, je regrette d'avoir été négligente, une mère indigne peut-être un monstre pour certains, déclare mécaniquement Cécile Bourgeon. Ces premiers jours d'audience sont consacrés à l'examen de la personnalité des accusés. Cécile Bourgeon, 29 ans, révèle un parcours émaillé de violences. Battue par son père, en échec scolaire, violée par un dealer, elle sombre finalement dans la toxicomanie. L’enjeu est de mettre en lumière sa part de responsabilité dans le drame. Le procès se poursuit pendant dix jours.

Le JT
Les autres sujets du JT