Disparition de Delphine Jubillar : son mari Cédric mis en examen pour homicide volontaire par conjoint

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Disparition de Delphine Jubillar : son mari Cédric mis en examen pour homicide volontaire par conjoint
FRANCE 2
Article rédigé par
D. Schlienger, O. Feniet, M-C. Delouvrié, E. Sizarols, D. Breysse, A. D'Abrigeon - France 2
France Télévisions

Six mois après la disparition de Delphine Jubillar, son mari Cédric Jubillar a été mis en examen pour le meurtre de son épouse, vendredi 18 juin. Le procureur de la République a apporté une liste d'éléments compilés durant six mois d'enquête par la section de recherche de la gendarmerie de Toulouse (Haute-Garonne).

Cédric Jubillar est désormais le suspect numéro un. Après 44 heures d'interrogatoire, il a été mis en examen et incarcéré vendredi 18 juin pour le meurtre de son épouse, Delphine Jubillar, six mois après sa disparition. Toutes les autres pistes ont été étudiées et écartées les unes après les autres. Selon le procureur de la République, Dominique Alzéari, il n'en reste plus qu'une de crédible : le scénario d'une dispute de couple, la nuit du 15 décembre. 

Cédric Jubillar continue de nier le meurtre

"Son fils, âgé de six ans, qui a été entendu, a fait des déclarations selon lesquelles, vers 23 heures, lorsqu'il va se coucher, il entend, alors qu'il est réveillé dans sa chambre, une violente dispute entre les parents", a révélé le procureur. Un récit confirmé par des voisines. Les enquêteurs ont également relevé plusieurs éléments troublants dans le comportement de Cédric Jubillar, et des incohérences dans ses déclarations. Il dit s'être réveillé à 3h54 et avoir cherché, en vain, sa femme. Pourtant, selon le podomètre de son portable, il ne fait que 40 pas en une heure pour tenter de la retrouver. Par ailleurs, quand les gendarmes arrivent au domicile familial à 4h50, ils découvrent que Cédric Jubillar a lancé une machine à laver avec la couette du canapé où dormait Delphine Jubillar, les époux dormant séparément. Cédric Jubillar continue de nier le meurtre, mais aussi la moindre dispute cette nuit. 

"Le profil que nous a décrit longuement le procureur cet après-midi est celui d'un homme qui se contredit dans des déclarations évolutives, parfois même mensongères, c'est le terme qu'il a employé, quand on les confronte aux éléments apportés par les enquêteurs", rapporte la journaliste Marie-Candice Delouvrié, en direct de Toulouse (Haute-Garonne) pour le 20 Heures de France 2, qui ajoute également que Cédric Jubillar a reconnu avoir brutalisé son épouse et avoir été intrusif avec elle alors qu'il avait décrit une "séparation sereine".  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Disparition de Delphine Jubillar

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.