Affaire Jubillar : Cédric Jubillar a continué de clamer son innocence lors d'une longue audition par deux juges d'instruction

Cédric Jubillar est soupçonné d'avoir d'avoir tué sa compagne en décembre 2020 à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn.

Article rédigé par
Avec France Bleu Occitanie - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuelle Franck, Jean-Baptiste Alary et Alexandre Martin, les avocats de Cédric Jubillar, à l'extérieur du tribunal de Toulouse, le 15 octobre 2021. (FRED SCHEIBER / AFP)

Cédric Jubillar a continué de clamer son innocence pendant une longue audition par deux juges d'instruction qui a duré plus de quatre heures vendredi 15 octobre au palais de justice de Toulouse, a appris France Bleu Occitanie auprès de ses avocats. L'homme, mis en examen pour le meurtre de sa compagne, Delphine Jubillar, est incarcéré à la maison d'arrêt de Seysses, en Haute-Garonne.

Le suspect est arrivé au palais de justice peu avant 9 heures vendredi matin pour sa première audition par les juges depuis qu'il est mis en examen dans cette affaire. Les juges se sont focalisés sur la relation qu'il entretenait avec son épouse qui souhaitait divorcer pour s'installer avec son nouveau compagnon.

Bientôt une troisième demande de remise en liberté

Cette audition a ressemblé "peu ou prou à celle de sa garde à vue" en juin dernier, ont affirmé ses avocats à la sortie. Les trois avocats, Jean-Baptiste Alary, Emmanuelle Franck et Alexandre Martin ont une nouvelle fois dénoncé le maintien de leur client en détention provisoire, ce qui est contraire, selon eux, à la présomption d'innocence. Ils vont déposer une troisième demande de remise en liberté dès lundi.

Par ailleurs, une deuxième audition est déjà prévue le 3 décembre prochain, lors de laquelle les charges retenues contre le suspect seront abordées. Delphine Jubillar, infirmière de 33 ans et mère de deux enfants, a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines, dans le Tarn.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Disparition de Delphine Jubillar

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.