Cet article date de plus de huit ans.

Digne-les-Bains : le sapeur-pompier de 16 ans est mort au cours d'une de ses premières interventions

Ils sont formés et exercés dès leur plus jeune âge. Une fois diplômés du brevet national de jeunes sapeurs-pompiers, ces mineurs peuvent prétendre dès 16 ans au titre de sapeur-pompier volontaire. Mais comment un adolescent peut-il être envoyé sur le terrain? A-t-il une expérience suffisante? Qualifiée de "normale" par la communauté des pompiers, l'intervention d'un adolescent de 16 ans sur un incendie samedi à Digne-les-Bains lui a pourtant coûté la vie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Émotion et incompréhension règnent autour de la disparition de deux pompiers samedi soir dans un incendie à Digne-les-Bains. Parmi les deux soldats du feu, Yann Siméoni, sapeur-pompier volontaire âgé de 16 ans à peine, envoyé sur le terrain pour la première fois. Alors qu'une enquête judiciaire a été ouverte et confiée au commissariat de la ville, les interrogations se multiplient. 

Jeune Sapeur-pompier entraîné...

Et pourtant, l'intervention d'un mineur sur un incendie est parfaitement légale. Pour le comprendre, il faut revenir en 1999, année durant laquelle un décret instaure l'âge requis pour devenir sapeur-pompier volontaire à 16 ans. Bien sûr, l'adolescent doit également répondre à un certain nombre de critères physiques, comme mesurer plus d'un mètre 60 et avoir au moins 8/10 à chaque oeil, ainsi que jouir de ses droits civiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.