Cet article date de plus de cinq ans.

Deux tombes profanées dans un cimetière du Gard

Deux caveaux ont été dégradés, croix arrachés et vitres brisées dans un cimetière de Clarensac, dans le Gard. Il n'y a ni tag ni revendication particulière.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Marjorie Engelvin, le maire de Clarensac (© Radio France - Ludovic Labastrou)

La profanation d'au moins deux tombes du cimetière de Clarensac, dans le Gard, suscite une vive émotion dans cette commune de 4 400 âmes, rapporte France Bleu Gard Lozère. Deux caveaux ont été dégradés : croix arrachés et vitres brisées.

Les dégradations ont été remarquées lundi dernier, et les gendarmes sont venues faire des constatations. Il n'y a ni tag ni revendication particulière, mais le maire de la commune, Marjorie Enjelvin, a décidé de porter plainte. Elle explique que cette profanation s’inscrit dans le cadre de multiples dégradations ces dernières semaines.

Le conseil municipal a décidé d’équiper le village de caméras de vidéo protection.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.