Deux-Sèvres : un crâne humain découvert par un pêcheur dans un étang

Selon le parquet de Niort, il s'agit potentiellement d'une affaire criminelle.

L\'étang de la Ballastière est situé sur la commune de Saint-Martin-de-Sanzay, dans le nord des Deux-Sèvres.
L'étang de la Ballastière est situé sur la commune de Saint-Martin-de-Sanzay, dans le nord des Deux-Sèvres. (GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO )

Le crâne pourrait appartenir à un enfant. Un pêcheur des Deux-Sèvres a fait une macabre découverte, dimanche 9 août, en remontant d'un étang un crâne humain de petite taille.

Le pêcheur a extrait le reste humain avec son épuisette, peu après 16 heures, de l'étang de la Ballastière, près de Saint-Martin-de-Sanzay, dans le nord des Deux-Sèvres. Il a aussitôt appelé les gendarmes, qui sont restés plusieurs heures sur place, selon une source proche de l'enquête, confirmant une information de la Nouvelle République.

De nouvelles recherches sur place

Le parquet de Niort a indiqué qu'on se trouvait potentiellement en présence d'une affaire criminelle, mais n'a pas souhaité communiquer davantage à ce stade afin de ne pas gêner les actes d'enquête. Le crâne a été transmis à l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), aux fins d'expertise.

En parallèle, les enquêteurs devaient ce lundi procéder à de nouvelles recherches sur place, sondant le plan d'eau, avec l'aide de plongeurs, pour retrouver d'éventuels autres restes humains. L'étang de la Ballastière est un plan d'eau d'environ 10 hectares où la baignade est interdite. Un village de gîtes, des aires de jeux et de pique-nique, un mini-golf et un parcours sportif sont installés sur le pourtour de l'étang.