Des attaques contre des lieux de culte musulmans, au Mans, dans l'Aude et dans le Rhône

Il n'y a pas de victime.

Le lieu de culte musulman visé par des jets de grenades, au Mans (Sarthe), jeudi 8 janvier 2015.
Le lieu de culte musulman visé par des jets de grenades, au Mans (Sarthe), jeudi 8 janvier 2015. ( FRANCE 3 / FRANCETV INFO)

Deux lieux de culte musulmans et un restaurant proche d'une mosquée ont été visés par des tirs d'armes à feu ou d'autres projectiles, mercredi 7 janvier au soir, au Mans (Sarthe), à Port-la-Nouvelle (Aude) et à Villefranche-sur-Saône (Rhône). Il n'y a pas de victime. Ces événements sont intervenus quelques heures après l'attentat contre Charlie Hebdo à Paris.

Au Mans, trois grenades d'exercice, dites grenades à plâtre, ont été lancées vers minuit et demi contre une mosquée d'un quartier populaire. Une seule a explosé dans une petite cour sans faire de dégâts majeurs, selon le parquet. Les premières constatations ont aussi permis de relever un impact de balle sur une fenêtre.

Un pistolet à grenailles

A Port-la-Nouvelle, un ou plusieurs coups de feu ont été tirés en direction d'une salle de prière musulmane, vers 20 heures, une heure environ après la fin de la prière, alors que la salle était vide, a précisé le parquet de Narbonne, ajoutant que l'arme utilisée était un "pistolet à grenailles"

"Bien évidemment que c'est quelqu'un qui a cru bon de venger je ne sais quoi ou je ne sais qui", a déclaré le procureur, interrogé sur un possible lien avec l'attentat contre Charlie Hebdo.

Un restaurant proche d'une mosquée

Par ailleurs, jeudi à l'aube, une explosion d'origine criminelle s'est produite devant un restaurant kebab près d'une mosquée à Villefranche-sur-Saône (Rhône). "C'est lié a priori à la situation dramatique" créée par l'attentat contre Charlie Hebdo, a estimé le maire de la ville, Bernard Perrut, appelant à "la cohésion, l'unité et le respect".