Deux hommes mis en examen après une attaque à main armée contre un diplomate congolais en région parisienne

L'attaque avait eu lieu en 2015, 900 000 euros contenus dans une valise avaient été dérobés.

L\'attaque a eu lieu en 2015 près de Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne).
L'attaque a eu lieu en 2015 près de Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne). (CAPTURE D'ÉCRAN / GOOGLE MAPS)

Deux hommes ont été mis en examen et écroués après une attaque à main armée en 2015 contre un diplomate congolais, a appris lundi 17 février franceinfo de source proche de l'enquête. L'homme s'était fait voler une valise contenant plus de 900 000 euros, près de son domicile à Roissy-en-Brie (Seine-et-Marne).

Les faits se sont déroulés en octobre 2015 : alors qu'il rentre chez lui avec son fils depuis l'aéroport de Roissy, près de Paris, cet employé de l'ambassade de la République du Congo en France se fait braquer par deux hommes qui le suivaient en voiture. Ils lui volent une valise qui contenait 900 000 euros en liquide, en euros et en franc CFA, destinés à payer les salaires de plusieurs employés d'ambassades congolaises en Europe.

Des individus déjà connus des services de police

L'enquête est alors confiée à la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Paris et à la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) de Versailles, à laquelle les deux victimes donnent des descriptions précises de leurs agresseurs.

La brigade de répression du banditisme finit par interpeller trois hommes la semaine dernière en région parisienne. Âgés de 30 à 40 ans, ils sont déjà connus des services de police. Lors des perquisitions, les enquêteurs découvrent plus de 130 000 euros en liquide et trois armes de poing. On ne sait pas d'où provient l'argent liquide retrouvé.

Tous les suspects ont nié. L'un d'eux a finalement été libéré et les deux autres mis en examen pour "vol à main armée en bande organisée" et "association de malfaiteurs" et placés en détention provisoire.