Attentat à Strasbourg : le plan Vigipirate relevé au niveau "urgence attentat"

Le tireur présumé, recherché par 350 personnes, est fiché S. Agé de 29 ans et né à Strasbourg, il devait être interpellé mardi matin mais il n'était pas à son domicile. 

Des policiers près des lieux de la fusillade à Strasbourg (Bas-Rhin), le 11 décembre 2018. 
Des policiers près des lieux de la fusillade à Strasbourg (Bas-Rhin), le 11 décembre 2018.  (CHINE NOUVELLE / SIPA / XINHUA)
Ce qu'il faut savoir

>> Ce direct est désormais terminé. Pour suivre les dernières informations sur l'attentat à Strasbourg, cliquez sur ce lien

Une fusillade près du marché de Noël à Strasbourg (Bas-Rhin), mardi 11 décembre, a fait au moins trois morts et 13 blessés, dont 8 dans un état grave. Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé dans la nuit de mardi à mercredi que le niveau du plan Vigipirate allait être relevé au niveau "urgence attentat", le plus élevé. 

Le tireur présumé, recherché par 350 personnes, est fiché S. Agé de 29 ans et né à Strasbourg, il devait être interpellé mardi matin mais il n'était pas à son domicile. Les habitants de la ville, confinés pendant plusieurs heures dans le centre, ont pu rentrer chez eux. La section antiterroriste du parquet de Paris est saisie, Emmanuel Macron s'est rendu place Beauvau, où est installé la cellule de crise interministérielle.

L'essentiel sur l'attentat à Strasbourg

Traque du suspect, réactions... Suivez notre direct >> à lire ici

Ce que l'on sait de l'attentat >> à lire ici

Qui est l'auteur présumé de l'attentat ?  >> à lire ici

EN IMAGES. "L'horreur au marché de Noël" : l'attentat de Strasbourg à la une des journaux régionaux  >> à lire ici

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #STRASBOURG

01h31 : Plusieurs établissements publics sont ouverts à ceux qui ne peuvent pas se mettre à l'abri pour la nuit.

01h33 : Confusion autour du bilan : la préfecture dément le bilan donné par Roland Ries, et maintient que le bilan s'élève à deux morts.

01h28 : Comme le note Le Monde, le numéro de la cellule d'information au public est payant (à hauteur de 6 centimes la minute).

01h15 : Il a beau être qualifié pour les 8es de finale de la Ligue des champions, le PSG a une pensée pour les victimes de la fusillade de Strasbourg sur Twitter.

01h14 : Comme le note le site de L'Obs, plusieurs modérateurs de groupes Facebook de "gilets jaunes" ont fini par fermer les commentaires devant le déferlement de posts complotistes.

01h11 : Roland Ries annonce également dans un post sur Twitter que les drapeaux seront mis en berne demain à Strasbourg.

01h06 : Selon France Bleu Alsace, tous les taxis sont actuellement gratuits à Strasbourg pour acheminer les personnes qui arrivent, notamment à la gare, chez eux.

01h05 : Le pronostic vital de "trois ou quatre blessés peut être engagé", précise Roland Ries.

00h58 : Le bilan de la fusillade s'alourdit à "4 morts et une dizaine de blessés", annonce Roland Ries, le maire de la ville.

00h58 : La préfecture diffuse une carte indiquant comment quitter le centre-ville. Le sud-est de l'hypercentre est toujours confiné.

00h56 : La salle a finalement été évacuée tribune par tribune à partir de 0h30. Le club essaie d'organiser un covoiturage pour que chacun puisse rentrer chez lui.

00h52 : Le facétieux joueur Ali Traoré a ensuite fait chanter "Petit papa Noël" au public strasbourgeois au micro. La vidéo, assez drôle, est à voir sur le compte Twitter de la SIG, le club de Strasbourg.

00h51 : Le public de l'équipe de basket de Strasbourg confiné dans la salle depuis bientôt deux heures entonne une Marseillaise en soutien aux forces de l'ordre.

21h29 : Selon les images de vidéosurveillance du centre-ville, il n'y aurait qu'un seul tireur. Il est recherché dans plusieurs quartiers de la ville.

21h27 : Plusieurs Strasbourgeois se proposent d'héberger d'éventuels habitants ou touristes coincés.

21h24 : Nouveau bilan de la fusillade à Strasbourg : au moins un mort et 10 blessés après des coups de feu, a appris franceinfo de source proche du dossier.

21h24 : @anonymes Les élements dont on est sûrs : il y a un mort et des blessés, et on a entendu des coups de feu. Le terme de "fusillade", qui sera possiblement amendé par la suite, ne me paraît pas aberrant.

Tout comme il est beaucoup trop tôt pour parler d'attentat.

Encore une fois, de la patience, on ne sait pas encore grand-chose sur ce qui s'est passé.

21h24 : Un incident, je rêve !!! ATTENTAT !

21h24 : Fusillade : "Echange de coups de feu : Brève fusillade au cours d'un hold-up. Décharge simultanée de plusieurs fusils, en particulier pour fusiller quelqu'un." Larousse Vous dites n'importe quoi ? Un tireur avec une arme de poing, c'est une "fusillade" ?

21h21 : Forcément, le réseau de transports en commun CTS de Strasbourg a été totalement interrompu.

21h18 : L'antenne du Raid de Strasbourg est à la recherche du ou des tireurs.

21h16 : Tout comme Christophe Castaner.

21h16 : Emmanuel Macron recevait les parlementaires à l'Elysée, mais vient de s'éclipser pour suivre la situation à Strasbourg en direct.

21h13 : La préfecture indique que les habitants de deux quartiers situés aux abords du centre, Neudorf et Parc de l'Etoile, doivent rester confinés chez eux.

21h10 : @Antoine_falcone Enormément d'infos tournent sur les réseaux sociaux. On ne vous passera ici que ce qui a été vérifié ou émis par une source fiable.

C'est pour ça qu'on n'a pas encore beaucoup de détails, mais nous travaillons à en savoir plus.

21h14 : @pierregodon Avez-vous plus d'informations sur ce qui se passe exactement ? Le plan blanc => attentat + coup de feux... y a t il un ou plusieurs tireurs... une prise d otages ?