Des champignons et des moisissures envahissent le palais de justice de Bruxelles, compromettant les enquêtes en cours

Le palais de justice de Bruxelles, victime d'infiltrations d'eau, est envahi de champignons et de moisissures qui font peser le risque que des personnes soient "acquittées faute de preuve" selon le président du tribunal d'instance de Bruxelles.

Le Palais de justice de Bruxelles.
Le Palais de justice de Bruxelles. (Laxmi Lota / Radio France)

Le palais de justice de Bruxelles est envahi, depuis le début de l'année 2017, de champignons et de moisissures qui compromettent certaines enquêtes en cours. Selon les informations de franceinfo à Bruxelles, des dossiers et des pièces à convictions sont en passent d'être fortement endommagés.

Selon le président du tribunal d'instance de Bruxelles, Luc Hennart, "ces moisissures se placent sur les documents et les détruisent"
--'--
--'--

C'est le président du tribunal d'instance de Bruxelles qui donne l'alerte. Luc Hennart explique notamment que, pour une affaire liée au terrorisme, les policiers ont dû pénétrer dans les locaux infestés avec leurs collègues du laboratoire de la police "habillés de survêtement et de tout l'arsenal nécessaire" pour récupérer des pièces à conviction.

Les échafaudages ont eux-mêmes dû être rénovés

Le travail des juges est rendu compliqué par ces champignons qui font peser le risque que des personnes soient "acquittées faute de preuve", s'inquiète Luc Hennart. "Ces moisissures se placent sur les documents et les détruisent", précise le président du tribunal. Des analyses de ces champignons sont en cours.

L'imposant bâtiment du tribunal, de style gréco-romain, date de 1883. Mal entretenu, il est victime d'infiltrations d'eau. Des travaux de rénovation ont été entrepris mais n'en finissent plus. Les échafaudages présents sur le bâtiment sont là depuis si longtemps qu'ils ont eux-mêmes dû être rénovés.