Cet article date de plus d'un an.

Des centaines de Tchétchènes défilent contre la stigmatisation de leur communauté, à Rennes et Strasbourg

Ces rassemblements avaient lieu après la mort d'un des leurs, tué par balle la semaine dernière dans la capitale bretonne. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des membres de la communauté tchétchène manifestent à Rennes (Ile-et-Vilaine), le 27 mars 2021, après la mort d'un des leurs la semaine précédente.  (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Plusieurs centaines de Tchétchènes ont manifesté, samedi 27 mars, à Rennes et à Strasbourg, contre la stigmatisation dont leur communauté fait selon eux l'objet et pour honorer la mémoire d'un des leurs tué par balle la semaine dernière dans la capitale bretonne.

"On tire sur nous deux fois : la première fois pour nous tuer, la deuxième fois pour nous salir", a dénoncé Magomed, 30 ans, voisin d'Hamzat Labazanov, 23 ans, tué d'une balle dans la tête, le 17 mars en pleine journée, dans le quartier Cleunay à Rennes. 

Près de 400 Tchétchènes, venus de toute la Bretagne, du Mans ou de Rouen, se sont rassemblés à Rennes près de l'immeuble de la victime. Ils ont observé un temps de prière puis ont marché jusqu'au Carrefour City devant lequel Hamzat a été tué.

"Dès qu'il se passe quelque chose avec un Tchétchène, on nous colle cette étiquette".

Magomed, 30 ans

A Strasbourg, environ 150 Tchétchènes se sont également rassemblés place de la République, dont certains venus de Paris, Nice ou Reims. "Nous sommes des réfugiés politiques qui avons laissé notre patrie pour vivre en paix", proclamait une pancarte.





Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.