Vidéo Marseille : la jeunesse rêve encore

Publié
Article rédigé par
France Télévisions

Sur fond de trafics de drogue et de règlements de comptes, des enfants de la cité phocéenne deviennent des cibles, et parfois des tueurs... Mais la vie des jeunes Marseillais dans les quartiers populaires ne se résume pas à la violence.

"Envoyé spécial" a enquêté dans ces quartiers gangréné par les trafics de drogue et les règlements de comptes, où les "minots" sont souvent des cibles mais parfois aussi des tueurs. Pourtant, la vie des jeunes Marseillais dans les quartiers populaires ne se résume pas à la violence, et certains s'engagent, montrant un autre visage des cités...

Une rencontre avec le président de la République

Comme Amine Kessaci, 17 ans, étudiant en classe préparatoire. En décembre 2020, il a perdu son frère Brahim dans un règlement de comptes d'une terrible violence. Déjà à la tête d'une association, Conscience, qui organise des distributions alimentaires et opérations de nettoyage, le combat d'Amine contre la misère et la violence dans les quartiers Nord l'a fait connaître. Repéré par le monde politique, il est parvenu à s'adresser à Emmanuel Macron en visite dans le quartier Bassens...

Un reportage de Romain Boutilly, Elouën Martin et Karim Anette diffusé dans "Envoyé spécial" le 16 septembre 2021.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS Android), rubrique "Magazines".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Criminalité à Marseille

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.