Marseille : trois morts dans deux nouvelles fusillades la nuit dernière

Deux personnes ont été tuées lors d'une fusillade dans les quartiers nord de la ville tandis qu'une troisième a été enlevée dans le 4ème arrondissement puis brûlée vive dans sa voiture.

Article rédigé par
France Bleu Provence - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La première fusillade a fait deux morts dans la cité de la Marine Bleue des quartiers nord de Marseille. (GOOGLE MAPS)

Trois personnes sont mortes dans deux fusillades distinctes dans la nuit du samedi 21 août au dimanche 22 août à Marseille (Bouches-du-Rhône), annonce la préfecture de police de Marseille. La police judiciaire est saisie pour ces deux faits.

La première fusillade a eu lieu vers minuit, cité de la Marine Bleue, boulevard Charles Moretti, dans le 14e arrondissement. Deux personnes, âgées de 25 et 26 ans, ont été tuées par balles. Des douilles de Kalachnikov et de 9 mm ont été retrouvées sur place.

Un homme enlevé et brûlé vif 

Un homme de 27 ans a également été enlevé dans le 4e arrondissement de Marseille plus tard, un peu avant 2h du matin, après des échanges de coups de feu. Selon Rudy Manna, secrétaire départemental d'Alliance auprès de France Bleu Provence, il a ensuite été brûlé vif dans sa voiture, dans le 13e arrondissement. "Une technique terrible qui n'avait pas été employée depuis plusieurs années", souligne-t-il.

"S'il est trop tôt pour déterminer les motivations des auteurs de cet acte, ce nouvel épisode de violence n'entame pas la détermination des services de l'Etat à lutter sans relâche contre les trafics et la circulation des armes, et à mettre tous les moyens pour retrouver les auteurs de ces homicides", réagit dans un communiqué la préfète de police de Marseille Frédérique Camilleri.

La préfecture précise que "94 policiers sont déjà arrivés en renfort à Marseille depuis le début de l'année." De plus, "les 120 policiers des compagnies de CRS mènent chaque jour 3 à 6 opérations anti-drogue d'envergure en complément du travail des policiers locaux."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Criminalité à Marseille

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.