Marseille : deux morts et trois blessés dans une fusillade dans le 16e arrondissement

Au moins une personne à bord d'une voiture a ouvert le feu sur un autre véhicule, samedi soir, sur un parking à Marseille.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une enquête a été confiée à la police judiciaire de Marseille après la mort de deux personnes, dans une fusillade, le 11 novembre 2023 au soir, à Marseille. (CHRISTINE DUMAS / MAXPPP)

Deux personnes sont mortes dans la soirée du samedi 11 novembre dans le 16e arrondissement de Marseille, touchées par balles, indique dimanche 12 novembre à franceinfo une source proche du dossier, confirmant une information de BFMTV. Trois autres personnes ont été blessées dans la fusillade. Une enquête pour "assassinat et tentative d'assassinat en bande organisée" et pour "association de malfaiteurs" a été ouverte, indique le procureur de Marseille, Nicolas Bessone, à franceinfo. Elle est confiée à la police judiciaire de Marseille.

Samedi soir, vers 23h, une voiture s'est présentée sur le parking d'un McDonald's du 16e arrondissement de Marseille, sur le chemin du Littoral. Au moins une personne à bord a ouvert le feu sur une autre voiture garée sur le parking. On ne sait pas pour le moment combien il y avait de tireurs, indique le procureur de Marseille. Une vingtaine de douilles de 7.62, une arme de type Kalachnikov, ont été retrouvées sur place, poursuit le procureur.

Un homme de 22 ans et une femme de 25 ans, à l'avant du véhicule pris pour cible, sont morts. A l'arrière de la voiture, un homme de 29 ans a été touché au thorax. Son pronostic vital est toujours engagé ce dimanche matin, selon le procureur de Marseille. Une femme de 19 ans, également installée à l'arrière, a eu son pouce arraché. Un troisième homme installé à l'arrière est légèrement blessé. Les victimes étaient connues de la justice pour des affaires de stupéfiants, selon une source proche de l'enquête.

Les suspects ont pris la fuite. Une voiture a été retrouvée incendiée à proximité des lieux, il s'agit "vraisemblablement" de celle des suspects selon le procureur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.