Cet article date de plus de sept ans.

Côtes d'Armor : un adolescent de 16 ans est décédé d'une surdose de morphine

Ce mercredi, l'adolescant découvert inanimé dans la chambre de son lycée à Dinan, dans les Côtes d’Armor, est décédé des suites d’une surdose de morphine. Une enquête pour cession de stupéfiants a été ouverte.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des gendarmes, le 25 mai 2016. (Photo d'illustration) (MAXPPP)

L’adolescent de 16 ans découvert inanimé jeudi dernier dans la chambre de son lycée à Dinan, dans les Côtes d’Armor, est mort d’une surdose de morphine, d’après les résultats des analyses toxicologiques, indique ce mercredi 8 mars France Bleu Armorique.

Le garçon avait été découvert inanimé jeudi dernier dans la chambre de son internat. Les analyses révèlent qu'il a utilisé un patch de morphine. "Les résultats des analyses toxicologiques indiquent que le jeune homme est mort d'une surdose de morphine après avoir utilisé un patch", a expliqué Christine Le Crom, procureure de Saint-Malo. Il aurait également consommé du cannabis.

Une enquête pour cession de stupéfiants a été ouverte pour savoir d’où proviennent ces patchs, normalement fournis sur prescription médicale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.