Clermont-Ferrand : un homme interpellé pour avoir menacé de mort 80 policiers et gendarmes

L'homme avait dressé une liste de dizaines de noms de policiers et gendarmes, qu'il avait transmis à une autre personne. Déjà condamné pour une affaire de menaces de mort, il a été écroué dimanche.

Le centre-ville de Clermont-Ferrand (illustration).
Le centre-ville de Clermont-Ferrand (illustration). (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)

Un homme a été interpellé samedi 24 août à son domicile situé au sud de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) par les gendarmes de la section de recherches pour avoir menacé de mort 80 policiers et gendarmes, a appris franceinfo lundi 26 août de sources proches de l'enquête, confirmant une information du journal Le Parisien.

Une liste de dizaines de noms

L'homme âgé de 43 ans avait dressé une liste de dizaines de noms de membres des forces de l'ordre. Les policiers et les gendarmes étaient clairement identifiés grâce à des informations personnelles - numéros de téléphone, adresse... - que le suspect avait glanées sur les réseaux sociaux. Le quadragénaire a ensuite transmis cette liste qui comportait des menaces de mort claires à une tierce personne. Cette dernière a ensuite prévenu les gendarmes.

Le suspect a été présenté au parquet de Clermont-Ferrand dimanche. Il n'est pas inconnu de la justice puisqu'il a déjà été condamné à six mois de prison avec sursis pour une affaire de menaces de mort, mais qui ne visaient pas alors les forces de l'ordre. Son sursis dans ce dossier a été révoqué dimanche. Il a donc été écroué dans la foulée.