Chevaux mutilés : un suspect de 50 ans arrêté à Colmar

Un homme de 50 ans est toujours en garde à vue mardi 8 septembre au matin dans le cadre de l’enquête sur la mutilation de trois équidés dans l’Yonne.

France 2

Envoyée spéciale pour France Télévisions à Colmar (Haut-Rhin), Caroline Arnold apporte mardi 8 septembre des précisions sur l’enquête dans l’affaire des mutilations de chevaux. Ces faits se sont déroulés sur trois chevaux à la fin du mois d’août dernier. Les enquêteurs se veulent très prudents. Ce serait un homme d’une cinquantaine d’année arrêté dans les environs de Colmar lundi matin. Il serait donc suspecté d’une attaque de chevaux dans un refuge de l’Yonne fin août dernier. Un portrait-robot avait alors été établi grâce au témoignage du président du refuge. Et c’est ce portrait-robot qui aurait mené jusqu’à ce suspect. 

Un homme connu pour sévices sur animal

Cet homme serait connu, selon le procureur de la République de Sens, pour sévices sur animal en Allemagne, mais l’homme nie toujours les faits. Les gendarmes chercheraient à déterminer grâce à son téléphone et son ordinateur s’il pouvait bien être sur les lieux des faits, fin août dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des chevaux dans les Pyrénées, en 2018. 
Des chevaux dans les Pyrénées, en 2018.  (MARTIN BERTRAND / HANS LUCAS / AFP)