Cet article date de plus de six ans.

Calais: 4 interpellations lors d'une manifestation d'extrême droite interdite

La police a arrêté quatre personnes samedi après-midi à Calais. Le rassemblement était organisé en soutien au général Piquemal, interpellé il y a deux semaines lors d'un défilé anti-migrants.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Quatre personnes arrêtées samedi après-midi à Calais dont l'organisateur de la manifestation © Max PPP)

Une quarantaine de personnes proches de l'extrême droite ont défilé samedi après-midi à Calais. Elles voulaient exprimer leur soutien au général Piquemal, arrêté le 6 février.

Mais le rassemblement étant interdit, les manifestants n'ont pu parcourir qu'une centaine de mètres avant l'intervention des forces de l'ordre. Quatre personnes ont été interpellées, dont l'organisateur de la manifestation, un homme d'une soixantaine d'années, détenteur d'une carte d'ancien combattant. Ils encourent jusqu'à 1 an de prison et 15 000 euros d'amende. 

"Les interpellations se sont passées sans heurts", Vincent Berton, sous-préfet de Calais
écouter
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.