Cet article date de plus de huit ans.

Brétigny-sur-Orge : tous les trains circuleront à nouveau le 29 juillet

Un train Intercités en provenance d'Orléans est passé mardi matin par la gare de Brétigny-sur-Orge. C'est le premier train de voyageurs à emprunter ce trajet depuis la catastrophe ferroviaire de vendredi. Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, a annoncé que les perturbations allaient durer plusieurs semaines. Dans la soirée, Guillaume Pépy, le président de la SNCF a déclaré que le trafic serait normal le 29 juillet au plus tard.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Gonzalo Fuentes Reuters)

Le président de la SNCF, Guillaume Pépy, a annoncé mardi soir que tous les trains pourraient circuler à nouveau en gare de Brétigny-sur-Orge le 29 juillet au plus tard.

"Les travaux extraordinairement lourds de rétablissement " des quelque 600 mètres des quatre voies endommagées par le déraillement du Paris-Limoges en gare de Brétigny-sur-Orge "seront pour l'essentiel terminés " à cette date, a-t-il précisé. Les trains circuleront ensuite "avec évidemment des ralentissements ".

"Dans une quinzaine de
jours, les choses se seront sensiblement améliorées" (Frédéric Cuvillier)

Le ministre des
Transports, Frédéric Cuvillier a quant à lui déclaré ce mardi que le retour à la normale serait progressif. "Il faudra encore
travailler plusieurs semaines
", a prévenu le ministre, expliquant notamment "sur
600 mètres, il faut renouveler totalement les installations
".

Un coordonnateur pour aider les victimes

Frédéric Cuvillier a par ailleurs nommé un coordonnateur pour aider les victimes. Philippe Cèbe "se tiendra en relation permanente avec le responsable du dispositif d'assistance aux victimes et à leurs familles mis en place dès l'accident par la SNC F" et "assurera (...) le lien entre la SNCF et les administrations publiques ou les les organismes privés intéressés, pour un bon aboutissement des démarches nécessaires à l'indemnisation, à la prise en charge et au soutien des victimes et de leurs familles ".

Par ailleurs, le parquet annonce qu'une information judiciaire va "prochainement" être ouverte.

Un premier train ce mardi

Ce matin, l'Intercités 21388 en provenance d'Orléans, a traversé la gare de Brétigny. C'est le premier train direct transportant des voyageurs, a emprunté ce trajet depuis la catastrophe ferroviaire de vendredi qui a fait six morts.

Sur le quai de la gare des Aubrais-Orléans, 200 personnes attendaient ce premier train direct. Certains avec un peu d'appréhension, "ça aurait pu être nous ", confie une voyageuse, "on va avoir une pensée " pour les victimes en passant sur les lieux de l'accident.

►►►A VOIR | Brétigny-sur-Orge : le directeur de
Réseau Ferré de France assure que les victimes seront indemnisées immédiatement

Ce premier train a eu une demi-heure de retard. Le
responsable de la SNCF, présent à l'arrivée de l'Intercités en gare de
Paris-Austerlitz, a expliqué qu'il avait "roulé doucement, notamment au niveau de la
gare de Brétigny et de la traversée de l'Essonne, en raison d'une réduction de
l'alimentation, conséquence de l'accident
".

La dernière voiture du
convoi accidenté
a été relevée lundi en fin de journée pour être évacuée. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.