Lyon : le convoyeur braqué en Suisse dédommagé par les voleurs

Le mystère s'épaissit sur le le braquage d'un fourgon blindé en Suisse. Les voleurs auraient remis au convoyeur braqué une forte somme en dédommagement du préjudice subi.

France 2

24 heures de garde à vue n'ont pas suffi aux enquêteurs de Lyon pour dénouer le scénario du braquage. Ils sont convaincus que ce sont bien des malfaiteurs chevronnés qui ont enlevé jeudi 8 février la fille du convoyeur. Une équipe suffisamment bien informée pour trouver cette jeune femme à Lyon quand son père habite la Suisse et pour se faire passer pour des plombiers quand elle vient justement d'en appeler un.

260 000 euros cachés dans un bois

Pour l'heure, aucune complicité n'est prouvée. Tout ce qu'ont pu faire avouer au collègue du père, c'est un étrange dédommagement pour préjudice moral. Les malfaiteurs lui auraient laissé un sac de 260 000 euros, soit une toute petite partie de ce butin dont l'estimation varie à présent de 9 à 13 millions d'euros. Le convoyeur n'a pas parlé de ce sac à son collègue et l'a caché dans un bois, a-t-il avoué. Il sera renvoyé en justice pour recel. Mais cela n'explique ni le début ni la suite du scénario. Les enquêteurs espèrent trouver des pistes dans son téléphone.

Le JT
Les autres sujets du JT
Reconstitution du braquage du convoyeur de fonds, dont la fille, enlevée, lui a été rendue contre une rançon.
Reconstitution du braquage du convoyeur de fonds, dont la fille, enlevée, lui a été rendue contre une rançon. (FRANCE 3)