Cet article date de plus de huit ans.

Braquage d'un camion Chronopost au fusil à pompe

Certains cadeaux de Noël pourraient ne jamais arriver à bon port. Samedi, vers 5 heures du matin, un semi-remorque de livraison Chronopost a été braqué par quatre hommes armés au sud de Lyon.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Nathanaël Charbonnier Radio France)

L'approche de Noël génère un bond des ventes en ligne. Et pour les entreprises de livraison de colis, avec la multiplications des commandes de dernières minutes, c'est une période faste. Mais ce samedi matin, au sud de Lyon, ce fut plutôt "fast and furious ".

Vers 5 heures et demi, un semi-remorque Chronopost a été braqué sur l'autoroute A46. Comme le raconte Le Progrès, un 4x4 a subitement bloqué le camion, et quatre hommes cagoulés ont surgi, l'un d'eux menaçant le chauffeur d'un fusil à pompe. Ce dernier a été contraint de remettre les clés du camion et son téléphone portable. Les braqueurs se sont emparés de deux sacs dans le semi-remorque avant de prendre la fuite.

Le chauffeur, qui n'a pas été blessé, a été recueilli par des gendarmes qui empruntaient l'autoroute A46. La police judiciaire est saisie de l'enquête.

Avec les fêtes, beaucoup attendent des colis commandés au dernier moment et que Chronopost et ses concurrents, spécialistes de la livraison express, peuvent apporter avant Noël. Mais pour ceux dont les colis étaient dans le semi-remorque braqué, le père Noël risque d'avoir du retard à la livraison.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.