Boulogne-sur-Mer : 488 armes et plus de 100 kg de munitions saisies chez un ex-armurier

Cet homme ancien armurier, devenu commerçant spécialisé dans la vente d'article de sport, n'avait plus l'autorisation d'exercer. 

Quelque 488 armes et plus de 100 kg de munitions ont été saisis  chez un ancien armurier de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), ont annoncé les douanes le 14 février 2018. 
Quelque 488 armes et plus de 100 kg de munitions ont été saisis  chez un ancien armurier de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), ont annoncé les douanes le 14 février 2018.  (GOOGLE MAPS)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Quelque 488 armes et plus de 100 kg de munitions ont été saisis chez un ancien armurier de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), ont annoncé les douanes mercredi 14 février. Cet homme n'avait plus l'autorisation d'exercer. Le 8 février dernier, des agents de la brigade des douanes ont intercepté "dans un bureau de poste un résident boulonnais sur le point d'expédier un colis à destination des Pays-Bas, suspecté de contenir une arme".

L'ouverture du colis a confirmé "la présence d'une arme d'épaule à canon lisse". Les agents ont alors procédé "à la fouille de son véhicule", où ils ont découvert "un pistolet et des munitions". Au domicile de l'individu, un ancien armurier désormais commerçant spécialisé dans la vente d'articles de sport, les agents ont découvert "des armes d'épaule et fusils de chasse chargés, prêts à servir, ainsi que des chargeurs, des munitions et des parties d'armes" et "aucune autorisation de détention ne peut être présentée".

Ils ont également mis la main, dans un entrepôt loué par le commerçant, sur un "arsenal" composé "d'armes d'épaule", d'"armes de guerre", de "mitrailleuses" et de "pistolets-mitrailleurs", des "éléments d'armes", "chargeurs", "canons" et "pièces d'armes", ainsi "qu'un atelier permettant la remilitarisation des armes". Au total, "488 armes, 13 grenades, 1 309 parties d'armes et plus de 100 kg de cartouches et munitions" ont été saisis.