Cet article date de plus de huit ans.

A Besançon, des cambrioleurs emportent de la nourriture empoisonnée au raticide

Le parquet de Besançon appelle donc la population à la vigilance et à ne pas consommer de la nourriture "dont la provenance n'est pas déterminée avec certitude".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un rat mort sur le sol, à Calgary (Canada), le 4 janvier 2013. (LULE ASPINALL / CALGARY SUN)

Un habitant de Besançon a découvert jeudi 27 février que le sous-sol de sa maison avait été visité par des cambrioleurs. Les voleurs ont embarqué environ un kilo de viande et de poisson. Problème : les victuailles étaient mélangées avec un raticide destiné à tuer les animaux nuisibles, a indiqué vendredi 28 février le parquet de Besançon. Il appelle donc la population à la vigilance.

"Cette viande et ce poisson sont (...) susceptibles d'entraîner des troubles de la santé en cas de consommation", a souligné le procureur de la République de Besançon dans un communiqué. "La prudence est donc recommandée au sujet de toute viande ou de tout poisson dont la provenance n'est pas déterminée avec certitude", a-t-il ajouté.

L'occupant des lieux, un père de famille de 54 ans, a indiqué avoir procédé à ce mélange pour l'utiliser contre des rongeurs et des volatiles attirés par des composteurs situés à proximité. Il ne s'était finalement pas servi de sa préparation empoisonnée et il l'avait conservée dans un congélateur, a précisé le parquet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.