Cet article date de plus de six ans.

Attentats de Paris : les frères Abdeslam, itinéraire d'une famille de Molenbeek

Plusieurs des suspects des attentats de Paris vivaient en Belgique, à Molenbeek-Saint-Jean, une commune de Bruxelles. Sept personnes y ont été interpellées. Cinq d'entres elles ont par la suite été relâchées, dont un des frères de Salah Abdeslam, en fuite, soupçonné d'être un des tueurs de Paris. Son autre frère, Brahim, est l'homme qui s'est fait sauter boulevard Voltaire.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La place communale de Molenbeek, à proximité de laquelle habite la famille Abdeslam. © Maxppp)

La famille Abdeslam est connue à Molenbeek-Saint-Jean. Cette commune bilingue qui touche Bruxelles traîne la triste réputation d'être un des abris européens des djihadistes. "On est une petite communauté ", confie une connaissance de Salah Abdeslam, 26 ans, terroriste présumé et en fuite, recherché par toutes les polices. C'est une famille de cinq enfants : quatre frères, une sœur. Le père est retraité des transports en commun de la ville, la mère, femme au foyer.

 (La maison de la famille Abdeslam à Molenbeek © Radio France | Alice Serrano)

Brahim, mort en kamikaze, et Salah en fuite

Toute la famille habite un logement social de la ville situé face à l'hôtel de ville, de l'autre côté de la place communale, à deux pas du commissariat. D'après nos sources, l'un des frères, Mohamed, travaille comme fonctionnaire à la mairie. Il compte parmi les sept personnes interpellées lors du coup de filet de la police belge. Cinq de ces sept personnes ont été relâchées lundi à la mi-journée, dont le frère de Salah Abdeslam, en fuite. Brahim, l'un des autres frères, âgé de 31 ans, s'est fait exploser boulevard Voltaire vendredi, sans faire de victime.

 (Le bar de Molenbeek repris par Brahim Abdeslam. © Alice Serrano/Radio France)

Salah Abdeslam , 26 ans, est visé par un mandat d’arrêt international. Les enquêteurs savent qu'il a loué une ou plusieurs voitures qui ont servi aux commandos vendredi à Paris. Il serait en fuite. La police française a diffusé son signalement et sa photo. Il mesure 1m75, il a les yeux marron, précise la fiche de recherche.

Petits délinquants

Salah et Brahim, ont, selon le maire de la ville des parcours chaotiques, sans emploi, une scolarité difficile. Ils sont connus pour des faits de petite délinquance : des vols et possiblement des trafics de stupéfiants. Ces hommes n'étaient pas connus pour avoir une pratique religieuse assidue, selon le maire adjoint de Molenbeek.

Même si, d'après nos informations, Salah et Brahim auraient fréquenté Abdelhamid Abaaoud, un djihadiste belge, originaire lui aussi de Molenbeek. Parti en Syrie, il avait enrôlé son jeune frère de 13 ans. Il est soupçonné d'être le cerveau d'une série d'attaques déjouées dans le pays en janvier dernier dans la ville de Verviers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.